Cruzilles reçoit des fleurs

Chrysanthème Cruzilles-lès-Mépillat

Comme plusieurs villages du secteur, notre commune a bénéficié de chrysanthèmes offerts par la jardinerie Jardins et Plantes de Vonnas. Laurent Flores, directeur de l’entreprise, explique dans Le Progrès que « la saison a été difficile pour tous, y compris pour les collectivités » et que « la période est donc propice à la solidarité », d’où cette démarche généreuse de contacter les mairies pour offrir des fleurs. Plantés début novembre devant l’école, les chrysanthèmes apportent de la couleur et de la gaieté en attendant l’installation des décorations de Noël prévues prochainement par la commission fleurissement. La municipalité remercie vivement toute l’équipe de la jardinerie pour cette belle initiative.

Commémoration du 11-novembre en petit comité

Commémoration du 11-novembre à Cruzilles-lès-Mépillat en présence de Dominique Boyer et Gilbert Marmier

En raison du confinement, la cérémonie commémorative du 11-novembre s’est tenue cette année sans public. Le maire Dominique Boyer et le président de l’association des anciens combattants Gilbert Marmier étaient accompagnés de trois rescapés de la guerre d’Algérie, d’un représentant des pompiers et de trois porte-drapeaux pour rendre hommage aux victimes tombées sur les champs de bataille pour défendre la patrie. Après le traditionnel dépôt de gerbe au pied du monument aux morts, les personnes présentes ont respecté une minute de silence conclue par la retentissante « Sonnerie aux morts ». Dominique Boyer et Gilbert Marmier ont pris la parole pour saluer notamment la mémoire des victimes de la grande guerre – parmi lesquelles figuraient 34 jeunes habitants de la commune – en ce jour anniversaire de l’Armistice de 1918, avant une écoute solennelle de l’hymne national.

Nettoyage du cimetière avant la Toussaint

Nettoyage du cimetière par les élus

Samedi 24 octobre, une dizaine d’élus, parmi lesquels le maire Dominique Boyer, se sont retrouvés pour une matinée de nettoyage des allées du cimetière, à l’initiative de Noëlle Marmier, 2ème adjointe. Binettes et râteaux en mains, ils ont fait la chasse aux mauvaises herbes, pousses sauvages et feuilles mortes pour remettre le cimetière au propre avant la Toussaint. L’objectif était aussi d’aider le cantonnier Jérôme Vernay, tout seul pour remplacer le titulaire du poste en arrêt maladie. Après 2 heures de travail, le camion-benne était bien rempli, et la matinée s’est conclue par un casse-croûte de l’amitié en mairie.

Nettoyage du cimetière par les élus à Cruzilles

Vents violents : de la casse à Cruzilles

Vents violents à Cruzilles

Avec la remontée de la dépression Barbara venue du sud, les vents sont violents depuis mardi sur plusieurs départements. L’Ain est classée par Météo France en alerte vigilance jaune. A Cruzilles, les bourrasques sont responsables de dégâts mineurs, comme l’a constaté Joseph Polonia, 1er adjoint, qui tourne dans le village depuis mercredi. Plusieurs poteaux téléphoniques ont vacillé. C’était le cas route de Cormoranche où Pierre Gonnard, conseiller municipal, s’est employé avec son tracteur pour sécuriser le passage des véhicules. Une intervention a été demandée à Orange. Par endroits, les routes sont aussi jonchées de branches cassées. Actuellement en service au poste de cantonnier, Jérôme Vernay est déjà intervenu sur plusieurs secteurs (en particulier chemin des Cailles à Mépillat où un arbre tombé bloquait la circulation, mais aussi aux Chambards et aux Marguins), et continuera son travail de déblayage aujourd’hui.

Christophe Greffet à la rencontre des élus

Christophe Greffet de passage à Cruzilles

Débutant par Cruzilles sa tournée des 18 mairies du territoire, le président de la communauté de communes de la Veyle a échangé pendant près d’une heure avec l’équipe municipale, avant la séance du conseil de mercredi, évoquant, après un rapide tour de table, les aides financières auxquelles la commune peut prétendre dans le cadre du plan de soutien à l’investissement territorial. Il a été particulièrement question des projets à l’étude à Cruzilles en faveur de l’environnement et de la transition énergétique, et des aides incitatives mises en place par l’intercommunalité pour la protection du patrimoine. Par la suite, le Projet Alimentaire Territorial et le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal, deux enjeux majeurs du mandat, ont été discutés. D’autre part, Christophe Greffet a exprimé son souhait d’appuyer la mutualisation entre les communes, notamment sur le plan des ressources humaines, et partagé son constat que le besoin de proximité s’est accru pendant la crise sanitaire, rendant plus nécessaires encore les initiatives qui contribuent à renforcer le lien social. Le président de l’intercommunalité, également maire de Saint-Genis-sur-Menthon et conseiller départemental, a conclu en donnant rendez-vous à l’équipe municipale début décembre pour l’assemblée générale des élus du territoire, en espérant que le contexte sanitaire ne sera pas un obstacle à la tenue du rassemblement.

Vente de cassoulet pour l’amicale des pompiers de Pont-de-Veyle

Le dimanche 8 novembre de 8h30 à 12h, l’amicale des pompiers de Pont-de-Veyle organise une vente de cassoulet à emporter sur la place du marché couvert. Le cassoulet est cuisiné maison avec du canard du sud-ouest et du porc issu d’un élevage local en plein air. La part est vendue 9 €. Uniquement sur réservation. Commande au plus tard le 31 octobre. Pour plus de renseignements : 06 21 38 23 27 ou 06 35 11 06 38.

Continuer la lecture de « Vente de cassoulet pour l’amicale des pompiers de Pont-de-Veyle »

L’IGN poursuit l’inventaire des bornes de propriété, et tout le monde est invité à y participer

L'IGN recense les bornes de propriété

Depuis plusieurs mois, l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) mène une ambitieuse campagne de recensement des bornes de propriété afin de protéger les points de repères du plan cadastral. Datant parfois de plusieurs siècles, les bornes constituent un patrimoine précieux, riche d’histoire, qu’il revient à notre génération et aux suivantes de savoir préserver. En milieu rural, il est fréquent que celles-ci soient malencontreusement déplacées, enfouies ou cassées, victimes de travaux agricoles ou d’entretien de la voirie. Leur localisation nécessite alors une connaissance fine du terrain. C’est pourquoi l’IGN fait appel aux propriétaires fonciers, agriculteurs, forestiers, randonneurs ou encore promeneurs. Déjà plus de 4000 bornes ont été recensées sur le territoire national. Si vous souhaitez participer, il vous suffit de télécharger l’application mobile « Aléa », spécialement conçue par l’IGN. Gratuite et simple d’utilisation, elle vous permettra d’effectuer le signalement d’une borne en 3 clics.

➡ Télécharger l’appli « Aléa » sur Google Play ou AppStore.

Comment utiliser l’appli ? La réponse en vidéo :

Conseil municipal du 09/09 : le marché d’automne est annulé

Conseil municipal du 9 septembre à Cruzilles-lès-Mépillat

Au lendemain du report au printemps prochain du repas des aînés par le CCAS, le conseil municipal a décidé d’annuler le marché d’automne prévu fin octobre en raison des risques sanitaires. Les repas et les apéros de quartiers sont vivement déconseillés. Entre autres décisions, le conseil a voté la création d’un emploi pour accroissement temporaire d’activité au restaurant scolaire afin de soulager le personnel de l’école en sous-effectif depuis la rentrée. L’étude d’un projet de sécurisation du parking de la mairie, réclamée par des parents d’élèves, est d’autre part lancée. Au cours de la séance, Corinne Weber, 4ème adjointe, a été nommée responsable de la bibliothèque.

Voir le compte rendu de la séance du 09/09

 

Le repas des aînés est reporté

En raison des risques sanitaires, le repas annuel réunissant les habitants de Cruzilles âgés de plus de 60 ans, prévu prochainement, est reporté. Réunis hier soir, les membres du Centre Communal d’Actions Sociales (CCAS) ont pris cette décision pour protéger toutes les personnes concernées, et espèrent que les conditions seront réunies pour proposer ce repas dès le printemps prochain.

Covid-19 : l’Ain passe en zone rouge

Département de l'Ain en zone rouge Covid-19

Lundi soir, le département de l’Ain a été placé en « niveau de vulnérabilité élevé » contre la propagation du virus, devenant le 30ème département classé en zone rouge. Ce changement est causé par le dépassement du seuil de 50 personnes contaminées pour 100.000 habitants sur le territoire (le taux d’incidence dans l’Ain est désormais de 58,8), à la suite notamment de l’apparition de nombreux cas dans le Pays de Gex et dans l’agglomération d’Oyonnax. Ce passage en zone rouge a pour conséquences l’application immédiate des mesures suivantes : l’interdiction des dérogations pour les rassemblements de plus de 5000 personnes et l’obligation de maintenir un siège de distance entre les personnes ou les groupes de 10 personnes ayant réservé ensemble dans les salles de spectacle, stades et hippodromes. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, la Préfète de l’Ain pourrait prochainement prendre des mesures supplémentaires, probablement localisées (interdiction des marchés, restrictions de déplacement, encadrement plus contraignant de l’accueil dans les établissement recevant du public…).

Vigilance pour protéger nos chevaux

Ces derniers mois, plusieurs équidés ont été mutilés et tués en Vendée, dans le Jura, la Somme, le Rhône, le Puy-de-Dôme et jusqu’en Normandie et dans le Sud-Ouest. Le 8 août, cette macabre série d’actes de barbarie s’est poursuivie dans un élevage de Cluny en Saône-et-Loire où une pouliche de 18 mois a été retrouvée le cœur poignardé, une oreille coupée, un œil et des organes arrachés. La municipalité de Cruzilles invite tous les propriétaires d’équidés de la commune et des alentours à la plus grande vigilance, et à signaler à la mairie les comportements suspects. La gendarmie enquête activement. Tout renseignement susceptible de permettre l’identification des individus commettant ces faits est à communiquer à la Gendarmerie de Saint-Laurent-sur-Saône, joignable au 03 85 22 80 50.

Les jeunes recrues prêtent mains fortes

Cette année encore, la municipalité a embauché en juillet et août pour offrir une expérience professionnelle à cinq jeunes de la commune, à raison de deux semaines par travailleur, et apporter un renfort utile aux agents communaux. Thibaut Petit [en photo], qui compte parmi les recrues estivales, a participé aujourd’hui au désherbage et à l’entretien des espaces verts près de l’église et du cimetière, en compagnie de Jérôme Vernay, remplaçant de notre cantonnier pendant les congés.

Enquête sur l’emploi, le chômage et l’inactivité

En août, l’Insee réalise une enquête sur l’emploi, le chômage et l’inactivité dans notre commune. Quelques foyers seront sollicités et recevront au préalable un courrier indiquant l’objet de l’enquête et le nom de l’enquêteur. Ce dernier prendra contact avec les personnes concernées avant le 18 août. Il sera muni d’une carte officielle et tenu au secret professionnel. Les réponses seront confidentielles. Nous vous remercions de lui réserver un bon accueil.